Loader
Les bonnes raisons pour ne pas oublier la natation - Catherunning
16138
post-template-default,single,single-post,postid-16138,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,overlapping_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive

Les bonnes raisons pour ne pas oublier la natation

Les bonnes raisons pour ne pas oublier la natation

Au-delà d’être une puissante destructrice de calories, la natation vous permettra de vous muscler harmonieusement. Sport complet par excellence, le haut et le bas de votre corps seront sollicités pour vous garantir des muscles allongés et fermes.

En effet, véritable sport d’endurance, elle renforcera votre cœur et vos poumons. Elle est très efficace pour améliorer la circulation sanguine grâce à l’association de l’effort et des vertus de l’eau. La synchronisation étant nécessaire à l’avancement dans la discipline, votre cerveau devra faire l’effort de dissocier vos mouvements de bras et de jambes ainsi que de les coordonner.

En plus, même si cela peut paraître paradoxal, la natation est un effort relaxant. Et dans le rythme effréné de nos journées, ce point n’est pas négligeable. Nager permet en effet d’allier les vertus apaisantes de l’eau à un effort conséquent pour le corps, qui doit s’adapter au milieu aquatique (flottaison) et avancer malgré la forte résistance.

Pour les sportifs aguérris, la natation a l’avantage de pouvoir offrir un entraînement croisé de grande qualité. Etant un sport porté, donc non-violent pour les articulations, la natation sera l’un de vos meilleurs alliés pour récupérer après un effort intense ou garder le rythme en cas de pause running forcée. La natation permet en effet de relâcher les muscles et les faire travailler en douceur, bénéfique même si vous avez des courbatures.

Elle vous permettra également de mieux respirer et permet de changer les habitudes respiratoires, de s’entraîner à l’effort en hypoxie (avec une diminution de la quantité d’oxygène apportée aux organes). L’objectif ? Gagner en endurance à l’air libre et réduire l’essoufflement en courant.

Pour terminer, nager permet de rompre la monotonie des entraînements. Nager, c’est changer d’environnement d’effort avec une grande diversité d’exercices (quatre nages/matériels d’entraînement). On peut aussi reproduire le même type de séances qu’en course avec un plan d’entraînement bien organisé, du fractionné, du travail de fond.

Il ne vous reste plus qu’à vous équiper : bonnet, lunettes et maillots. Rien de bien compliquer et si vous voulez vous offrir une folie, pourquoi pas une paire de palmes ?

Bonne brasse et à bientôt !

Catherine

________________________________________________________________________________________________

Source photo : plo-natation.ch