Loader
requerant-running-que-sont-devenus-nos-champions-made-in-gland ?
16012
post-template-default,single,single-post,postid-16012,single-format-standard,bridge-core-3.0.2,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,overlapping_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-28.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.9.0,vc_responsive

Requerant running – que sont devenus nos champions made in Gland ?

Requerant running – que sont devenus nos champions made in Gland ?

Awet, Hisabu, Habtom et Major, grâce à vous et votre générosité nous avons eu le plaisir de les entraîner une fois par semaine, pendant 6 mois. Il y a eu de beaux exploits, des podiums, et maintenant ? Que sont-ils devenus ?

Ils ont quitté les abris de Gland et Coppet et sont à Ecublens et Gryon. Nous avons toujours échangé des contacts via Viber mais ne les avions pas revu depuis quelques mois.

Une étudiante anglaise en journalisme et en photo, Lauren Birnie-Coll, interpellée par l’article publié par Marina Martin Curran pour un journal anglophone il y a quelques mois, a lourdement insisté pour venir en Suisse depuis l’Angleterre pour rencontrer nos 4 requérants, afin de réaliser un reportage photos sur nos entrainements, notre relation et leur parcours de vie.

La semaine passée, nous avons eu le bonheur de les retrouver pour des photos et interviews. Marina a partagé des moments forts en émotion,  des sujets tels que la famille, la migration et le manque ont été abordés, chose que nous ne faisions jamais pendant les entrainements, nous étions là pour leur offrir une parenthèse au quotidien des abris,  pour courir, encourager, motiver et accompagner.

Nous allons tous les retrouver au 10 km de Lausanne, et nous serons au rendez-vous à nouveau pour les aider et les coacher. Ce sera désormais des rendez-vous ponctuels, mais que nous nous réjouissons de partager avec eux, car des liens très forts se sont créés, et nous sommes maintenant rentrés dans leur vie pour ne plus en sortir. A ce propos, j’ai une petite anecdote bien significative : il y a un mois, j’ai reçu un sms d’Hisabu que je n’avais pas revu depuis longtemps me disant « Catherine, tu as disparu « ?

Bientôt, je publierai sur ce site l’article de Lauren Birnie-Coll, que nous remercions déjà infiniment pour son travail qui sera, j’en suis sure, magnifique.

Merci encore et toujours à vous tous, aux bénévoles, à tous ceux qui ont proposé de l’aide.

 

Catherine

et

Marina

Requerant Running on continue l’aventure !